En poursuivant votre navigation, vous acceptez les conditions d'utilisation du site, la politique de confidentialité et le dépôt de cookies nécessaires au bon fonctionnement de celui-ci. En savoir plus

J'accepte
Retour au site www.aixlesbains.fr

Chemin de la Baye

Historique

Commentaire historique

A l'exception de la section la plus orientale, comprise entre l'avenue Franklin-Roosevelt et la place Saint-Sigismond, le tracé de ce chemin apparaît déjà sur la Mappe sarde de 1728. L'appellation de la Baye est une déformation par contraction du mot abbaye. Sur le plan cadastral de 1879, le ruisseau que longe ce chemin est encore désigné par l'appellation "nant de l'abbaye", dénommé ainsi parce qu'il traverse des terrains qui dépendaient avant la Révolution de l'abbaye d'Hautecombe. Selon Léon Page, ce cours d'eau marquait alors la limite séparative des diocèses de Genève et de Grenoble.

Datation(s) principale(s) : 1er quart 18e siècle

Datation(s) secondaire(s) : 1ère moitié 19e siècle

Description

Commentaire descriptif

Le chemin de la Baye présente une orientation générale est-ouest. Il suit sur la quasi-totalité de son tracé le nant ou ruisseau du même nom depuis sa confluence avec le Sierroz, à l'ouest, au niveau de l'avenue Franklin-Roosevelt pour aboutir, à l'est, au pied de l'autoroute à proximité du passage souterrain menant au hameau des Massonnats. A la sortie du hameau de Saint-Simond, il franchit l'avenue éponyme et la voie de chemin de fer par un passage à niveau.

Illustrations 2

Documentation

Bibliographie

  • PAGE, Léon. Promenons-nous dans les rues d'Aix. Aix-les-Bains : ville d'Aix, 1978. 284 p. ; 22 cm. (AC Aix-les-Bains : A2641)
Retour au sommaire